Biographie | Laurent Madiot
7
page,page-id-7,page-template,page-template-full_width,page-template-full_width-php,qode-core-1.0.1,ajax_fade,page_not_loaded,,brick child-child-ver-1.0.0,brick-ver-1.3, vertical_menu_with_scroll,smooth_scroll,side_menu_slide_from_right,fade_push_text_top,wpb-js-composer js-comp-ver-4.5.1,vc_responsive

BIOGRAPHIE

S’apercevant assez vite qu’il ne serait pas Georges Brassens, Laurent Madiot essaie donc de devenir lui-même. Il travaille dur pour cela et se forme. Il devient au fil du temps auteur compositeur interprète, comédien et multi instrumentiste.

 

Sous son nom et avec ses chansons, il a sorti trois albums qui ont été d’immenses succès d’estime. Week-end couette en 2003 réalisé en complicité avec Csaba Palotaï, Le bal des Utopies en 2007 réalisé par Alain CLuzeau et En relief réalisé par Fred Pallem en 2012. Il réalisa de nombreux concerts en France mais aussi au Québec, en Belgique et au Mexique.

 

Il écrit des chansons pour les Fouteurs de Joie dont il fait partie, pour les Sea Girls dont il ne fait pas partie ainsi que des Textes à Vocation Humoristique (des « TVH ») pour Jeanne Plante.

 

Toujours dans le domaine de la chanson, il participa en tant que chanteur et musicien à plusieurs albums sortis chez Naïve jeunesse (dont The Nino’s chantent Nino Ferrer et The Joe’s chantent Joe Dassin).

 

Au théâtre en tant que comédien-chanteur, il a travaillé avec Nicolas Ducron, Magali Léris, Anne Bourgeois, Panchika Velez ou encore Adel Hakim. François Morel le mettra en scène en septembre 2015, dans une création d’Antoine Salher.

 

En 1995, il co-fonda avec son camarade Guillaume Cramoisan, la Troupe du Phénix. Pour elle, il écrivit le spectacle : Le Petit Monde de Georges Brassens.

Dans les années 2000, Ce spectacle fut joué partout en France pendant plusieurs saisons et fut présenté à Paris à Bobino et au théâtre des Bouffes Parisiens. France 2 fut partenaire.

 

Laurent écrit également des contes théâtraux et musicaux à destination du théâtre jeune public. La compagnie l’Auriculaire a joué « Le Chevalier Miroir et la princesse microbe ».

 

Et enfin, pour clore cette brillante carrière, il fut invité à chanter un dimanche chez Michel Drucker. Ce n’est certes pas un exploit artistique en soi, mais cela permet de frimer un peu en famille lors des longs réveillons de Noël.

BIOGRAPHIE

S’apercevant assez vite qu’il ne serait pas Georges Brassens, Laurent Madiot essaie donc de devenir lui-même. Il travaille dur pour cela et se forme. Il devient au fil du temps auteur compositeur interprète, comédien et multi instrumentiste.

 

Sous son nom et avec ses chansons, il a sorti trois albums qui ont été d’immenses succès d’estime. Week-end couette en 2003 réalisé en complicité avec Csaba Palotaï, Le bal des Utopies en 2007 réalisé par Alain CLuzeau et En relief réalisé par Fred Pallem en 2012. Il réalisa de nombreux concerts en France mais aussi au Québec, en Belgique et au Mexique.

 

Il écrit des chansons pour les Fouteurs de Joie dont il fait partie, pour les Sea Girls dont il ne fait pas partie ainsi que des Textes à Vocation Humoristique (des « TVH ») pour Jeanne Plante.

 

Toujours dans le domaine de la chanson, il participa en tant que chanteur et musicien à plusieurs albums sortis chez Naïve jeunesse (dont The Nino’s chantent Nino Ferrer et The Joe’s chantent Joe Dassin).

 

Au théâtre en tant que comédien-chanteur, il a travaillé avec Nicolas Ducron, Magali Léris, Anne Bourgeois, Panchika Velez ou encore Adel Hakim. François Morel le mettra en scène en septembre 2015, dans une création d’Antoine Salher.

 

En 1995, il co-fonda avec son camarade Guillaume Cramoisan, la Troupe du Phénix. Pour elle, il écrivit le spectacle : Le Petit Monde de Georges Brassens.

Dans les années 2000, Ce spectacle fut joué partout en France pendant plusieurs saisons et fut présenté à Paris à Bobino et au théâtre des Bouffes Parisiens. France 2 fut partenaire.

 

Laurent écrit également des contes théâtraux et musicaux à destination du théâtre jeune public. La compagnie l’Auriculaire a joué « Le Chevalier Miroir et la princesse microbe ».

 

Et enfin, pour clore cette brillante carrière, il fut invité à chanter un dimanche chez Michel Drucker. Ce n’est certes pas un exploit artistique en soi, mais cela permet de frimer un peu en famille lors des longs réveillons de Noël.